L'art du samouraï: le Hagkuré de Yamamoto Tsunetomo : nlle éd.

Éditeur GUY TREDANIEL
Paru le
Papier ISBN: 9782813205124
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours ouvrables

Comment raviver le véritable esprit bushidô (« la Voie du guerrier ») en en faisant une sorte de discipline spirituelle, telle est la préoccupation essentielle du Hagakure. La ligne la plus célèbre de cette oeuvre dit : « J'ai trouvé que bushidô signifie mourir. Cela veut dire que si l'on doit choisir entre la vie et la mort, on choisit rapidement te côté de la mort ». Cette injonction de Tsunetomo - qui à de quoi surprendre un lecteur moderne - signifie que si ton est pleinement préparé à mourir, et si l'acceptation de la mort s'est réellement enfoncée dans le subconscient, la peur de la mort se dissoudra et l'on sera alors bien plus susceptible de mobiliser toutes ses capacités martiales. Cela est assez similaire à la parabole paradoxale de Jésus qui indique que l'on doit laisser sa vie pour la conserver.L'art du samouraïLe hagakure de yammoto tsunetomoLe Hagakure (littéralement « Caché dans les feuilles ») est un ouvrage unique et vénéré au Japon, qui met en avant une image complète de la vie du samouraï et de son code de conduite. I1 fait partie de la littérature du bushidô - la Voie du guerrier -, considéré comme une esthétique de vie, une approche qui transforme la vie, comme la mort, en un art.Son auteur, Yamamoto Tsunetomo, était un samouraï de rang modeste qui, dès l'âge de neuf ans, entra au service du seigneur Nabeshima. En tant que conservateur des livres de son maître, il accéda à la noble tâche de consigner tes traditions. Il put ainsi produire le volumineux Hagakure, réalisé sur la base des récits oraux de Tsunetomo à son fidèle compagnon, Tashiro Tsuramoto.Le Hagakure, bien que rédigé au début du XVIIIe siècle, délivre un enseignement atemporel sur l'esprit aristocratique et de combat. Deux grands principes l'animent : l'art déjà mort ; l'action immédiate qui suppose qu'un guerrier doit pouvoir se décider en moins de temps qu'il ne lui faut pour « expirer sept fois ».'La dignité de la stature spirituelle d'une personne apparaît au premier regard. Il y a de la dignité dans l'humilité et la maîtrise de soi. Il y a de la dignité dans un calme sang-froid. Il y a de la dignité à parler peu... Il y a de la dignité dans la gravité du maintien. Il y a de la dignité dans la détermination et la vigilance.''Il n'y a rien en-dehors du moment présent. La vie n'est rien d'autre qu'une série de moments qui se suivent. Si on prend conscience de ce fait, il n'y a aucune raison de se presser, ni de chercher quoi que ce soit.'

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres